communiquer_en_cap:awacs_gci_et_braa

Petit rappel sur les abréviations les plus utilisées dans des missions de combat aérien (voir le jargon pour plus de détails):

  • AWACS: avion radar
  • GCI: Ground Control Intercept, interception d'un contact radar guidée depuis une station radar au sol
  • Bullseye: point de référence défini avant la mission comme étant un point facile à identifier et le même pour tous.
  • BRAA: Bearing Range Altitude Aspect: indication d'azimuth (B), de distance (R), d'altitude (A) et de direction d'évolution (A).
  • Bogey: contact aérienne non identifiée
  • Bandit: contact aérienne clairement identifiée comme hostile
  • Angels: désigne l'altitude MSL en milliers de pieds (ex. Angels 30 = 30,000 pieds)
  • Cherub: désigne l'altitude MSL en centaines de pieds si inférieure à 1,000 (ex. Cherub 2 = 200 pieds)

La communication de position d'un contact radar dans l'espace en trois dimensions est une tâche complexe. Pour cela on utilise le BRA ou BRAA. La différence entre les deux est la notion de direction d'évolution (aspect).

Indique la direction par rapport au compas, “0” représente le nord, “90” l'est, “180” le sud, “270” l'ouest. Peut être donné soit par rapport à l'avion du joueur (ce qui n'est utile qu'à un seul avion), soit par rapport au Bullseye (ce qui est utile à tous les avions présents sur zone).

(insérer schéma)

Distance du contact radar en miles nautiques depuis le point référence (soit l'avion du joueur, soit le Bullseye).

Altitude du contact au dessus du niveau de la mer. Attention si vous êtes au dessus d'une chaîne de montagnes par exemple, un contact à 10,000 pieds peut très bien être proche du sol!

Désigne l'aspect du contact par rapport à votre avion

Il est parfois possible de demander à l'AWACS une identification (IFF) de la cible radar afin de savoir quoi traiter.

  • Bogey : cible inconnue, les informations dont on dispose ne permettent pas de déterminer si la cible est hostile
  • Friendly : cible alliée
  • Bandit : cible ennemie

Il existe deux types de communications que peut faire un Awacs afin d'informer sur les contacts aériens, qu'il s'agisse d'un humain ou d'un IA. Si on résume, soit un fait un “bogey dope” (cas d'un seul avion qui veut des informations pour lui), soit on fait un “picture” (plusieurs avions vont pouvoir utiliser ces informations pour s'orienter).

Indication BRAA en prenant pour référence la position de l'avion du joueur. Par exemple, notre callsign est ici Thunder 11.

Thunder 1-1, Magic, BRA, 180, 20, 35000, bogey, hot

Ce qui se traduit par: Magic (le callsign de l'Awacs), indique à Thunder 1-1 (le callsign du joueur) depuis sa position actuelle un contact au 180 (plein sud), 20 nautiques, altitude de 35,000 pieds, en rapprochement. Il indique “bogey”, la cible n'est donc pas authentifiée hostile.

Un AWACS AI à qui on demande un “Bogey dope” énumère les contacts les uns après les autres et annoncera même les nouveaux. En l'absence de contact, la réponse dans DCS est “Picture clear”.

Indication BRA en prenant le Bullseye pour référence.

Magic, single group, Bulls 135, 47, 10000, hostile

Cette fois Magic fait une indication utile à tous les avions sur zone: si on sait où est le Bullseye, on sait où trouver le contact: cap 135 (sud-est), à 47 nautiques, altitude 10,000 pieds. Cette fois la cible est authentifiée hostile. Il s'agit d'une indication BRA en général (pas de direction d'évolution communiquée). Pour savoir où chercher, il faut donc tenir compte de sa propre position par rapport au Bullseye.

Un AWACS AI à qui on demande une “Picture” donnera d'abord la quantité de contacts (groupés si plusieurs équipiers volent en formation), puis listera tous les contacts un après l'autre dans l'ordre et par rapport au Bullseye.

Vous êtes l'avion bleu. L'avion mauve est allié, l'avion rouge est ennemi. Un AWACS “Magic” est sur zone. Le Bullseye est l'aéroport de Gudauta.

Bogey dope:

Thunder 1-1, Magic, BRAA 160, 25, 10 000, hot

Magic s'adresse à vous, Thunder 1-1. Le contact est au cap 160°, à 25 nautiques. Vous pouvez utiliser cette information pour aller directement vers lui (cap 160°), ou vous en éloigner (cap 160°+180° = 340°). Votre allié, ne sachant pas où vous êtes, est incapable de savoir où se trouve le bandit. Il doit lui aussi demander un bogey dope à l'AWACS.

Picture:

Magic, single group, Bulls 180, 10, 10 000

Notez qu'il n'y a pas de callsign au début: Magic s'adresse à tout le monde. Chacun a la même information: le contact est un groupe qui vole à 10 000 pieds, et se trouve au 180° du Bullseye à 10nm, donc à 10 nautiques au sud de Gudauta. Chacun peut agir en même temps et se coordonner par radio (par exemple en annonçant “Thunder 1-1, j'engage” ou “Thunder 1-1, je dégage vers XX”).

Format d'une communication pour informer tout le groupe sur un contact radar.

[son callsign], [Point de référence Bulls/WP] [Azimuth], [Distance], [Altitude], [hostile/type d'appareil/etc.]

En l'absence d'AWACS, ou simplement afin de collaborer avec ses équipiers et d'échanger les contacts, il est important de communiquer de manière brève et concise en utilisant le BRA. Un appareil allié ne peut pas savoir où on regarde, ni même parfois où l'on se trouve.

Exemple de calls efficaces:

Thunder 1-1, single group, Bulls 270 pour 10, Angels 20, hostile

Alternativement et en l'absence de Bulls (ou si le Bulls est très loin), un call par rapport à un waypoint pré-programmé et connu de tous est aussi acceptable.

Notez l'emploi d'Angels pour désigner l'altitude, une possibilité plutôt que de dire “20,000”.

Evidemment, il n'est pas toujours possible de faire une indication très précise. Il est surtout important pour vos alliés de savoir où chercher ; nord, sud du point de référence? A quelle distance approximative? Dans quelle tranche d'altitude?

Il faut éviter toute indication vague, n'indiquant pas de point de référence, ou se basant sur une position horaire (ex. “bandit à onze heures”) en dehors d'un même cockpit. En effet ceux qui vous entendent à la radio ont besoin de comprendre où chercher, mais il faut partir du principe qu'ils ne savent ni où vous êtes, ni où vous regardez.

  • communiquer_en_cap/awacs_gci_et_braa.txt
  • Dernière modification: 2020/12/11 13:24
  • de qiou87